Alerte agression : violent coup de tête à Sébastien VEYRAN lors d’un tournoi U11

Alerte agression : violent coup de tête à Sébastien VEYRAN lors d’un tournoi U11

Non non, vous n’avez pas mal lu, c’est bien sur un tournoi U11 (joueur de moins de 11 ans) homologué et organisé dans l’ouest lyonnais que notre collègue a malheureusement été agressé le dimanche 11 juin dernier….
Venu pour arbitrer et pendant qu’il observait le match d’une autre arbitre, Sébastien a dû intervenir auprès d’un éducateur très contestataire. Alors qu’il tentait de ramener cet adulte au calme en lui expliquant notamment que ça n’était pas vraiment le bon exemple à montrer aux nombreux enfants présents, le ton est monté et l’homme d’une quarantaine d’année s’est emporté.

Après avoir posé la main sur l’épaule de notre collègue, il lui a asséné un très violent coup de tête au visage, provoquant alors chez Sébastien des vertiges, une perte de connaissance, une forte douleur au nez puis d’importants maux de tête
Rapidement sur place, les gendarmes ont pris les dépositions des personnes présentes tandis que les pompiers transportaient notre adhérent jusqu’aux urgences du centre hospitalier LYON SUD..

Au final, les différents examens conduits par les urgentistes puis lors de la consultation médico-judiciaire (CMJ) amèneront un bilan médical assez sévère. Outre l’inquiétante détresse psychologique (insomnie, stress et dépression), Sébastien souffre d’une facture des os propres du nez occasionnant entre 10 à 15 jours d’I.T.T. (Incapacité Temporaire de Travail) et 15 jours d’arrêt de travail.

Dans la continuité, notre collègue s’est rendu à la Gendarmerie pour y déposer plainte pour « VIOLENCE SUR UNE PERSONNE CHARGEE DE MISSION DE SERVICE PUBLIC OCCASIONNANT UNE ITT SUPERIEURE A 8 JOURS ».

Puisqu’il n’est pas toujours évident d’assimiler les rouages de la procédure et arborer les bons réflexes, s’agissant d’un des engagements de l’UNAF envers ses adhérents, l’alerte agression a été déclenchée et Sébastien a pu profiter d’un accompagnement dès les premières heures suivant l’agression, le Président de l’amicale puis le délégué juridique départemental UNAF de Lyon et du Rhône (Jean-Luc COMACLE et Guillaume LIONNET) s’étant rendus disponibles. Après le montage de son dossier UNAF jeudi dernier, il bénéficiera dans les prochains jours d’un bilan psychologique avec un médecin spécialisé dans les traumatismes du sport mandaté par l’association ainsi qu’un rendez-vous avec notre avocate (Maître DEBBAH).

L’enquête par les services de gendarmerie doit désormais se poursuivre, à l’instar de l’instruction menée par le Commission de Discipline du DLRF jusqu’à l’audition, nous ne manquerons pas de vous tenir informé des suites données à cette très regrettable agression….

Par ces quelques lignes, nous rappelons à notre adhérent qui peine à se remettre de ses douleurs (physiques et psychologiques), tout notre soutien et notre disponibilité… nous ferons effectivement le maximum pour que les réponses disciplinaires et pénales soient à la hauteur des souffrances qu’il endure depuis 7 jours. Contacté cet après-midi, les nouvelles sont plutôt rassurantes.

    • NTONGA Augustin Bertrand
    • 19 juillet 2017
    Répondre

    C’est avec une grande tristesse que j’ai appris cette information parce que de temps en temps nous sommes victimes de tels dérapages dans certains de nos stades. Vivement que les sanctions les plus sévères soient infligées à l’auteur de cet acte barbare qui ne comprend certainement rien aux lois de jeu et plus grave au difficile travail qu’effectuent les arbitres. En plus quel exemple pour les enfants qui leur sont confiés. Je ne voudrais pas être grossier, j’aurai pu dire des choses plus dures.
    Stop à la violence dans les stades.
    Beaucoup de courage à Sébastien Veyran.

    (é) Augustin Bertrand NTONGA depuis Yaoundé au Cameroun

One thought on “Alerte agression : violent coup de tête à Sébastien VEYRAN lors d’un tournoi U11

  1. C’est avec une grande tristesse que j’ai appris cette information parce que de temps en temps nous sommes victimes de tels dérapages dans certains de nos stades. Vivement que les sanctions les plus sévères soient infligées à l’auteur de cet acte barbare qui ne comprend certainement rien aux lois de jeu et plus grave au difficile travail qu’effectuent les arbitres. En plus quel exemple pour les enfants qui leur sont confiés. Je ne voudrais pas être grossier, j’aurai pu dire des choses plus dures.
    Stop à la violence dans les stades.
    Beaucoup de courage à Sébastien Veyran.

    (é) Augustin Bertrand NTONGA depuis Yaoundé au Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *